Vous souhaitez également économiser sur le coût total de votre prêt immobilier ?
Depuis quelques années, le rachat de prêt immobilier est devenu un allié de poids dans la lutte pour la hausse de votre pouvoir d’achat. En effet, renégocier votre prêt immobilier peut vous faire économiser jusqu’à plusieurs dizaines de milliers d’euros sur le coût total de votre emprunt. Encore faut-il vous y prendre au bon moment.

Calculez votre nouvelle mensualité !

 

Les traces sont floues en Europe. Paris a perdu 3,74% et Francfort 3,71%. Wall Street a augmenté ses pertes. Les banques sont à nouveau en difficulté.

© Brendan McDermid / Reuters / REUTERS

Les marchés ravivent des souvenirs douloureux en début de semaine.

A Paris, le CAC 40 a terminé à 3,74% à 4 792 points. Francfort a été vendue à 3,71% et Londres à 3,38%. Lors de la séance à Wall Street, le Dow Jones a perdu un peu plus de 3% et le Nasdaq a chuté de 1,8% avec de fortes couleurs technologiques.

La situation sanitaire en Europe est préoccupante.

Des mesures restrictives contre le coronavirus ont été mises en place localement dans plusieurs pays européens, dont l’Espagne, le Danemark, la France et l’Irlande. Au-delà de ces limites ciblées, le Royaume-Uni reste sous surveillance intense. La prolongation de la crise sanitaire « peut faire craindre une reprise économique plus longue que prévu. Cela devrait accroître la pression sur Christine Lagarde pour relancer l’activité », note Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Bank.

L’accès à l’élection présidentielle américaine, prévue pour six semaines, a ajouté à la nervosité des investisseurs.

Le secteur bancaire attaqué

Le secteur bancaire, déjà fébrile la semaine dernière, a été mis à mal par une enquête internationale du Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), qui montre que 2000 milliards de dollars de transactions suspectes sont passées par les grandes banques internationales de 1999 à 2017. A Paris, Société Générale a cédé 7,66%, Crédit Agricole 5,36% et BNP Paribas 6,37%. Accor a perdu 5,53% le jour des adieux au CAC 40, souffrant également de l’effet de la réémergence de la pandémie de coronavirus. Alstom, qui remplace Accor dans l’indice de référence, a réussi à limiter la cassure, avec une baisse de 1,7%.

(Avec AFP)


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *